4 REMÈDES ANTI-MOUSTIQUES À ESSAYER

1ÈRE MÉTHODE : RÉPULSIF NATUREL ANTI-MOUSTIQUES EN SPRAY

Pour dire adieu aux moustiques dans sa maison, il ne faut que donner vie à un répulsif en spray, pour le préparer vous avez besoin de quelques ingrédients, c’est-à-dire : un peu d’eau d’hamamélis, de l’eau bouillie ou de l’eau distillée, un flacon de l’huile essentielle que vous préférez et, si vous en disposez, de glycérine végétale. Le procédé à suivre pour réaliser ce répulsif est très simple : vous devez prendre un flacon de pulvérisation vide et le remplir à moitié avec l’eau distillée ; puis vous devez remplir la moitié restante avec l’eau d’hamamélis.

À ce point, on doit ajouter une demi-cuillère à café de glycérine végétale – vous pouvez la trouver sans problèmes dans une herboristerie – et ensuite conclure avec quarante gouttes d’huile essentielle. Après avoir remué la solution pour faire en sorte que tous les ingrédients se mélangent parfaitement, vous obtiendrez un produit qui peut être appliqué et distribué sur la peau du visage et le reste du corps.

Parmi les remèdes naturels contre les moustiques dans la maison il y a une petite astuce à retenir : vider régulièrement les conteneurs qui restent à l’extérieur, afin de prévenir les flaques d’eau. Pour la même raison, les  bouches d’égout doivent être nettoyées chaque année, et s’il y a des fontaines il faut prendre soin de leur entretien.

Quels sont les meilleurs remèdes naturels contre les moustiques dans le jardin et à l’extérieur ? Comment on doit faire pour ne pas être tourmentés par ces insectes irritants lors d’une promenade dans les bois ou tout simplement lorsque nous voulons bronzer dans un parc ? Une suggestion est celle de frotter sur sa peau des baies de vanille : le parfum qui se dégage est, en réalité, une odeur insupportable pour les moustiques.

La même méthode est également valable si vous utilisez des feuilles de bergamote, des feuilles de l’armoise et des feuilles de sauge, en plus des feuilles d’ananas, qui, cependant, sont plus compliquées à trouver. Faites attention, parce que leur effet a une durée limitée : au bout d’environ une heure, vous devez proceder avec une nouvelle application.

Enfin, au cas ou dans une zone ouverte, il y ait des fontaines ou des réservoirs, une bonne règle consiste à insérer à l’intérieur des poissons rouges, qui sont de vrais tueurs de moustiques, car ils se nourrissent de leurs larves. Pour les moustiques tigres, en particulier, il peut être utile d’utiliser une solution homéopathique à base de romarin sauvage : une plante, également connue sous le nom de ledum palustre, tenant à distance les moustiques. Enfin, il ne faut pas sous-estimer les avantages garantis par les pièges à larves anti-moustiques, des faux lieux de reproduction qui se révèlent – en fait – des pièges mortels. DÉCOUVRONS LA TROISIÈME MÉTHODE.

Page 1 de 3

About Rédaction

Rédaction
Écrivain freelance pour divers journaux en ligne. Il aime tout ce qui est féminin.